samedi 31 décembre 2016

TAG ☆ 20 livres pour 2016

Une copinet du blog Mad girl with a book a publié il y a peu de temps une liste de livres qui a marqué l'année 2016. Suite à la Youtubeuse Céline Online qui  a publié une vidéo sur sa chaîne inspirée du tag Instagram d'Annreads #allthebooksof2016.

Je fais également ce TAG ici afin de partager  mes lectures de cette année 2016. Bien que cette année, je n'ai pas beaucoup lu de livres mais beaucoup de textes pour la FAC.

Premier et dernier livre lu

 

"Demandez-moi la lune !" de Sylvie Barret-Lefelle qui faisait parti du projet des livres à lire avec le groupe Facebook Livres & vous. Seul livre que j'ai pu lire cette année avec le groupe, à cause de mes cours, déménagement et autres lectures. Un livre que j'ai du lire en 3 jours et j'y ai passé mes nuits. Une jolie histoire pour bien commencer l'année.


"Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson. Non terminé pour le moment et j'ai bien envie de le terminer avant le 1er janvier puisque nous ne faisons rien de spécial pour la nouvelle année. Prêtée par Belle-Maman, ce livre me fait vraiment voyager. Un peu septique au départ, lorsque nous partons dans le passé du "vieux" alors tout change. Nous partons pour l'Espagne pour la Révolution, les USA pour la Bombe A, en Chine ... et ce qui lui arrive est tout ce qu'il y a de plus loufoque. Un livre qui me faisait de l’œil dans les librairies déjà à sa sortie.
Le film m'a été prêté aussi, j'attends de finir le livre pour le regarder.


Livre le plus court

 



"De chaque côté du lit" de Candice Kornberg Angel & Laurent Gonzales.
Très court mais toujours avec beaucoup d'humour. Je n'ai pas encore eu le temps de faire un topo sur le blog car il doit être le lot dans un concours depuis un moment. Si vous lisez cet article (ça s'adresse aux courageux) il sera le lot concours pour les 3 ans du blog avec une dédicace de Candice spéciale lecteur du blog.


Nouvel auteur favori

 

Difficile de répondre car j'aime les auteurs britanniques. Mais cette année, j'ai découvert un beau livre de Chris Pascoe à la bibliothèque et comme je sais qu'il a écrit un autre ouvrage, voir même plus, je suis en quête.


Ma plus grosse surprise


"Ma vie avec les chimpanzés" de Jane Goodall. Oui oui encore une britannique, je vous l'avais dit ! En toute franchise, je ne connaissais pas Jane Goodall. En le prenant à la bibliothèque, je pensais sincèrement être déçue du livre. Comme il se trouvait au rayon "ado" je m'attendais à une histoire romancée d'une ado qui partait un été en Afrique ... et bien ... pas du tout. J'ai découvert une grande dame, une passionnée et surtout une personne dans laquelle j'arrive à m'identifier avec certains projets d'avenirs (qui semblent flotter au loin mais bon).


Mon roman préféré




"Un assassinat de qualité" de Ann Granger. Ann Granger est une auteure coup de cœur tout comme Chris Pascoe. J'admets que la question fut difficile pour faire mon choix.
J'ai beaucoup aimé ce livre, bien que 3ème volet d'une série de livres. Tout se déroule dans le Londres victorien avec une atmosphère à la Sherlock Holmes et ce fameux smog dans lequel Londres est plongé et accentue les scènes de crime. Je ne suis pas roman policier pour un sous et pourtant il a été mon favori. Je me suis achetée le 2 autres livres de la série d'ailleurs et j'ai hâte de les commencer depuis le 1 et reprendre ce 3ème.

Ma couverture favorite


"Grimoire de Sorcières" de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez. Mon petit côté fantastique fait que j'apprécie énormèment cette couverture, sans oublier le contenu qui est tout aussi magnifique.


Mon meilleur crush fictif


Pas romantique pour un sous, j'admets avoir du mal à répondre à la question. Dans les livres lus cette année, je n'ai pas eu de crush fictif.... et difficile de battre mon crush fictif pour Rogue lorsque j'étais ado. Je reste fidèle ;)


Le livre que je n'ai pas fini

 

"Et après..." de Guillaume Musso. Je vais me faire taper sur les doigts car j'ai osé délaisser un Musso. Pour le moment sa plume ne m'emporte pas. Je le retenterai en 2017, en essayant d'être en phase avec l'auteur.

Le meilleur méchant


Shere Khan du "Le Livre de la Jungle" de  Rudyard Kipling. Retour aux classiques. J'ai même eu de la tristesse lorsqu'il est mort dans le livre.


Le meilleur personnage masculin

 

Crac, le cheval dans "Bienvenue au club ! Journal intime du cheval Crac" de Sylvie Overnoy. Okay, il s'agit d'un cheval, d'un animal, mais à mes yeux, il s'agit du meilleur personnage masculin. Allez sortez l'oscar ... il est pour lui. 

Le meilleur personnage féminin

 

Lizzie Ross/Martin dans "Un assassinat de qualité" d'Ann Granger. Non policière comme son époux, elle est un investigatrice en amateur avec beaucoup de talents.

Le meilleur couple

 

Et bien sans hésitation Lizzie Ross/Martin et Benjamin  Ross dans les livres de Ann Granger.

La meilleure amitié

 

Dans l'histoire de "Rikki-tikki-tavi" dans "Le Livre de la Jungle" de  Rudyard Kipling. L'amitié qui se fera entre la mangouste et le petit garçon est douce. La mangouste sauvera la famille du petit garçon de l'attaque des cobras.

Le livre relu

 

Je n'ai pas relu de livre. En général, je me refais les Harry Potter tous les 4 ans à peu près.

Le livre lu le plus long

 

"Tout sur le toutou" de Dr. Thierry Bedossa. Non lu en entier, je n'ai pris que des passages par ci, par là. Mais c'est celui qui a le plus de pages.

Le livre qui n'a pas répondu à mes attentes

harry-potter-et-l-enfant-maudit


"Harry Potter et l'enfant maudit" de John Tiffany & Jack Thorne. J'aurai aimé y avoir plus de surprise. Bien qu'il soit bien écrit et sous forme de théâtre pour changer, il ne m'a pas transporté.

La plume la plus marquante

 

Céline Alvarez, en plein doute dans ma reprise d'étude, j'ai envie de dire qu'elle m'a redonné un coup de fouet. Je n'ai pas fini son livre car j'ai lu tout le début puis des passages car il était emprunté à l’orthophoniste ... ce qu'elle a écrit m'a marqué et me remet totalement en question, même à l'heure actuelle.

Le livre qui m'a fait pleurer



"Le journal de monsieur Chatastrophe" de Chris Pasco. Evidement, lors de la lecture, il y a eu le décès de Darwin. Le faire de le lire me chagrinait alors qu'il est poilant. Franchement, j'en riais seule dans le bus ou dans le train. Juste cet évènement qui m'a rendu assez sensible.
 

Plus grosse attente 2017

 

Cette année, je n'ai pas bien suivi l'actu littéraire pour cause de déménagement et reprise de cours à la Fac (je me répète) à part pour Harry Potter. Donc pour le moment pas de grosse attente, je verrai si j'ai un coup de cœur lors d'une balade dans une librairie.

Le livre non-lu en 2016 mais qui le sera sans faute en 2017


"Miss Peregrine et les enfants particuliers" de Ransom Riggs. Je l'ai acheté rapidement à la rentrée après les critiques positives faites par les copines mais je n'ai pas encore trouvé le temps de le lire.

jeudi 29 décembre 2016

jeudi 22 décembre 2016

La Liste 2017


Cela fait des années que je me dis qu'une liste ne me ferait pas de mal pour avoir des objectifs dans l'année. C'est donc grâce à Kirichou & Cie que je me lance.

Sur cette liste, il y aura des choses que j'aimerai faire sur l'année, 12 mois pour espérer que certaines choses se réalisent et d'autres objectifs à relever.

  1. Avoir ma Licence 1 (depuis le temps)
  2. Me réinscrire à la Fac pour septembre 2017
  3. Lire 10 livre
  4. Faire des photos de famille
  5. Faire 7 km de course à pied par semaine ou 30 km de marche à pied
  6. Faire du tri dans la maison
  7. Vider tous mes cartons de déménagement
  8. Ranger tous les papiers
  9. Imprimer les photos des garçons
  10. Trouver un job qui me plaise
  11. M'offrir mon cadeau d'anniversaire Une liseuse
  12. Visiter la Manche et vous présenter ce département sur le blog
  13. Visiter le Mont Saint Michel
  14. Trouver un job
  15. Reprendre le projet Doggy & Cie
  16. Commencer à écrire mon livre polesque
  17. Commencer à écrire mon livre "secret"
  18. Faire nettoyer mon Réflex
  19. Nous inscrire avec Léon au club canin
  20. Emprunter plus de livre qu'en acheter (achat 22 - 28 Emprunt)
  21. Élaborer des jeux d'intérieur pour Léon
  22. Faire un mini parcours agility pour les rates
  23. Plus du tout d'alcool (merci les apéros) sauf maxi 1 fois par semaine
  24. Boire un café en ville une fois par mois
  25. Aller à la piscine 1 fois par mois
  26. Ne pas couper les cheveux
  27. Mettre 10 € par mois dans une boite (JF)
  28. Installer des rideaux
  29. Faire plus de Montessori
  30. Voir la neige
  31. Faire 2 stage
  32. Refaire un trail
  33. Aller en Bretagne
  34. Installer ce fichu plan de travail dans la cuisine
  35. Ne pas reprendre de poids (Début janvier à 62 kg)
  36. Rejouer à WOW
  37. Faire un beau jardin
  38. Aller au cinéma 1 fois par trimestre
  39. Faire un bonnet à Mister Lézard
  40. Faire un bonnet à Mister Tortue
  41. Limiter les jurons en voiture
  42. Me faire une chambre agréable
  43. Trier mes photos
  44. Regarder Game of Thrones
  45. Reprendre le planning des repas
  46. Lire un autre blog au moins 1 fois par semaine
  47. Aller voir des expo
  48. Manger au moins 1 fruit par jour
  49. Faire une randonnée
  50. Trier mes boites mails
Donc je vous donne rendez-vous dans quelques mois pour une check-list. Et si vous souhaitez faire votre petite liste n'hésitez pas à me la partager.

mercredi 21 décembre 2016

lundi 19 décembre 2016

Interlude polesque # 1

Rien à voir avec le Pole Dance ni le Pôle Nord (ni celui du Sud), je papote de mes petites aventures avec un certain Service dédié aux sans-emploi. Parfois, j'ai l'impression de me transformer en Indiana Jones en quête d'un emploi ... et si je dis quête, je ne l'utilise pas pour rien. C'est limite la quête du Graal ! Après avoir soulé mes contacts Facebook avec mes anecdotes, je viens à les partager ici.

Depuis que je suis inscrite là-bas (pour ne pas citer de nom), je me suis transformée en très mauvaise blogueuse qui ne partage plus ou très peu. Oui, oui, jetez vos tomates !! Mais pas sur moi hein.

Je me suis transformée en Détective, au moins si les bureaux de ce Service ne savent plus où me mettre j'assure en enquête de terrain. Je liste les entreprises, le nom du boss, numéro SIRET, les coordonnées, les horaires, le nombre de salariés et je sais même pourquoi ils bossent dans telle ou telle entreprise. 

Si je continue j'aurai presque les plans des entreprises. Ouais, bon, limite espionne ...
Mais pour ce Service, ce n'est pas assez ... 

Du coup, pour compléter mon activité de Détective pas du tout privée, je deviens écrivain. Tu remarqueras, cher lecteur que ces 2 activités vont souvent ensemble. 
Car rédiger une lettre de motivation devient tout un art ... surtout lorsque l'on fait une faute minuscule à la fin et qu'il faut se résoudre à recommencer.
Une fois prête, il faut faire une autre lettre de motivation en s'inspirant à nouveau car il ne faut pas écrire les mêmes lettres voyons pour postuler dans différentes entreprises. Des heures et des heures durant, 10 feuilles déchirées, 20 chiffonnées, je pars livrer en main propre mes nouvelles avec pour titre "Objet : Candidature..." et mon autographe à la fin. Malheureusement, je suis une artiste qui ne touche pas sa cible...

SUITE AU PROCHAIN ÉPISODE

dimanche 18 décembre 2016

Wishlist Noël 2016


Car Noël c'est dans une semaine, Papa Noël je te donne des idées cadeaux. Comme chaque année, tu ne tiens pas compte de ma liste donc je me suis permise de mettre ce que je veux sans problème de porte-monnaie puisque je n'aurais aucun des cadeaux dessus. Me l'auto-financer ce n'est pas la peine puisque ayant cassé mon Iphone en octobre, j'ai du en reprendre un. Ce budget je l'avais prévu pour mon cadeau mais ma guigne légendaire a voulu faire autrement..

Donc voilà ma Wishlist, car en bonne traduction ça ne reste qu'une liste de souhaits.

  • Une liseuse, car je n'ai plus de place sur ma tablette et que le téléphone est vite limité avec le format des photos. Sans oublier que j'ai beaucoup de livres à la maison et que j'aime déménager assez souvent donc pour le plus grand bonheur des déménageurs et de ma tendinite au coude/poignet, je souhaite limiter les charges. En plus, je déteste faire le ménage et que j'ai la flemme de faire les poussières sur mes bibliothèques. Peu chiante, je me fiche de la marque de la liseuse. Tant qu'elle a suffisamment de place et qu'elle puisse lire tous les formats c'est le plus important. Encore une fois, en déplacement c'est le top car ça pèse un mort les livres.
  • Une mini bleue claire, oui je te l'ai dit plus haut je ne suis pas chiante, je sais juste ce que je veux. Et comme parfois, tu te dis que comme je suis une nana le rose je vais forcément aimer, je peux te dire que tu peux te mettre le doigt dans l’œil dès maintenant.
  • Un Olympus TG-870 : peu chiante toujours, pour cause de tendinite, de sortie et d'apprentissage de la photo à Mister Lézard, c'est le meilleur des choix que j'ai pu faire. Peu importe la couleur (si tu dis que je suis chiante là, je ne comprends vraiment pas pourquoi) mais évite le rose. N'essaies pas de me refourguer un appareil moins cher, autant ne pas en offrir du tout dans ce cas-là.
  • Des créoles : je crois que depuis que je suis en couple, j'en réclame tous les ans ... enfin évite le plaqué or et les génériques ... tu peux enfin dire que je suis chiante, j'ai une peau atopique. En argent ça sera parfait cher Papa Noël !
  • Pour finir, je suis toujours en phase dépressive du au manque de la montagne. Donc, si tu peux m'offrir 1 ou 2 semaines sur Chamonix tu seras un amour.

Et vous ? Qu'avez-vous demandé pour Noël ?

samedi 17 décembre 2016

{ Spectacle } # 1 : Le Cirque Le Roux présente "The Elephant in the Room" | Article Sponsorisé

Bonjour bonjour à toutes et à tous,

Fin novembre le blog a été invité pour regarder un spectacle sur Paris. Cela m'a beaucoup rappelé mes années lycée où j'étais en option Théâtre. Je suis donc allée voir Le Cirque Le Roux pour leur spectacle "Elephant in the Room".

C'est donc avec plaisir que je vous présente ce spectacle en commençant par le Teaser.


"Nous nous retrouverons en automne 1937, au mariage de Miss Betty, elle s'isole dans une des pièces d'un somptueux château. Quatre personnages, quatre fortes personnalités, quatre rôles différents, et cet « elephant in the room ».
Cette expression américaine va prendre tout son sens. Des situations connues de tous, ces tabous, ces non-dits, on le voit, on le sait, mais on en parle pas. Cette comédie dramatique tourne autour du travail sur les relations humaines. Un thème pouvant s'avérer simple et évident et qui pourtant ne l'est pas tant que cela. Entre femmes et hommes, hommes et hommes, femmes et femmes, ou encore amitié et amour. Au fur et à mesure de ce spectacle, nous allons découvrir des personnages, des situations, des faces cachées vont se révéler, et les situations vont virées dans un tout autre sens, mais pas comme l'on aurait pensé, ou cru. Les apparences sont trompeuses, mais il faudra bien s'enlever cette épine du pied, arrêter de faire l'autruche, et faire face à cet « éléphant », ou pas. Ce thème fait partie de notre quotidien, il est à l'origine de notre actualité, société. Ils vont le développer, l'ausculter, voir même le découvrir... C'est un rire plutôt jaune qui devrait en écouler, tout en légèreté."

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé le spectacle et c'est sincère. Il y a eu une très belle mise en scène autour d'un spectacle acrobatique circassien. Les personnages sont extra, j'ai eu de la compassion pour l'époux de Betty mais Jeune Bouchon est également admirable.
Miss Betty, seule femme du spectacle, arrive a tenir son rôle de "peste" jusqu'au bout.

Le décor est à tomber et c'est sans jeu de mot, c'est très bien travaillé. Ils ont su faire changer les tableaux dans le salon fumoir. Intrigants, très recherchés mais surtout de gros clins d’œil à beaucoup d’œuvres.


Pour moi la fan de l'histoire, j'ai des périodes que j'aime tout particulièrement. L'Amérique des années 30 m'intéresse. 
Un spectacle très noir, après tout c'est un projet de meurtre que nous observons. Mais avec beaucoup d'humour avec des acrobaties très travaillées. D'ailleurs, ils ont joué sur le "risque" de tomber. Une dame derrière moi n'a pas arrêté de pousser des gémissements, un poil gênant quand mon fils de 6 ans me demande bien fort dans la salle d'arrêter de faire ces bruits là (alors qu'il ne s'agissait pas de moi).
Mais aussi une histoire d'amour, un couple se forme et pas forcément là où l'on s'y attend.

Le jeu des acteurs est brillant, Miss Betty et son rire mais les expressions du visage sont là.

En tout début de spectacle, je me suis tout de même demandée ce que je faisais là et si j'allais subir de part mon manque d'acquis de la langue anglaise, en effet, l'acteur Philip Rosenberg parle en anglais au début su spectacle mais je finis par être rassurée lorsque ça reprend en français (note pour moi-même : bosser activement l'anglais).

N'oublions pas les jeux de lumière, quand je parle de jeux de lumière je parle bien de lumière que l'on voit apparaitre sur la scène.

Bref un spectacle bluffant ! Du comique, des acrobaties avec un air rétro ... du burlesque comme je l'apprécie.


Mise en scène : Charlotte Saliou
Musiques originales : Alexandra Stréliski

La Compagnie du Cirque Le Roux 

Grégory Arsenal : Jeune Bouchon
Yannick Thomas : John Barick
Philippe Rosenberg : Mr. Change
Lolita Costet : Miss Betty


Le seul point négatif : peut-être le choix de la salle, il a fallu jouer des têtes pour pouvoir observer la scène en espérant des figures aériennes. 

Si vous souhaitez voir le spectacle sachez que c'est possible jusqu'au 31 décembre 2016 14 janvier 2017 (prolongation) au Bobino (pas loin de Montparnasse) à Paris, du mardi au samedi à 19 h. Comptez environ 1h20 de spectacle.

Merci Margaux de l'agence Ephelide de m'avoir permis d'admirer ce beau spectacle.

dimanche 20 novembre 2016

A travers leurs yeux d'enfants # 1

C'est une copinet du blog A dada et au dodo ! qui m'a invité sur le projet 

A travers leurs yeux d'enfants


Mes petites canailles aiment piquer mon téléphone pour filmer ou photographier, depuis peu je prête mon Réflex à Mister Lézard, qui a déjà 2 reportages photos dont un sur Millau.

Ce projet, de quoi il s'agit ?
Laisser l'appareil à l'enfant et le laisser créer sa photographie.

Le thème du mois est 

Comme chien et chat


Et comme, nous sommes quelque peu anti-conformistes, nous sommes allés photographier un lézard by  Mister Lézard. Ou plus exactement un pogona viticeps. Ces petits lézards bien étaient bien curieux des humains et suivaient nos doigts le long de la vitre, ce qui nous a intrigué.


jeudi 3 novembre 2016

{ Lecture } # 12 Harry Potter et l'enfant maudit de J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

Source : Le Figaro

4ème de couverture

"La Huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard. Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Quand passé et présent s'entremêlent dangereusement, père et fils se retrouve face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus."

Résumé & avis

Pour changer des romans Harry Potter que nous connaissons tous, enfin je parle de ceux qui les ont lu et non uniquement vu. Ce livre change pas mal de chose !

Je ne sais pas pour vous, mais moi j'aime imaginer la suite ... je l'ai fait entre chaque tome d'ailleurs, c'était long d'attendre, mais ça vous le savez déjà.

Bref, à la fin du dernier tome d'Harry Potter, je m'étais fait mon propre scénario à moi et le trio Rowling, Tiffany & Thorne donne ce que j'ai presque imaginé. Oui, je dis presque car j'ai eu mes surprises. Enfin surprise est un bien grand mot car on tilte rapidement sur le méchant de l'histoire, enfin c'est bien trop louche pour passer inaperçu. Ce qui m'a un peu déçu lors de la révélation, je n'ai pas eu MA surprise.

L'histoire commence à la fin du 7ème volet, à la gare de King's Cross à Londres, sur le quai 9 3/4. Harry et sa femme Ginny ont a présent 3 enfants, l’aîné James Potter, Albus qui fait son entrée à Poudlard et Lily qui a 7 ans. 
Albus fait part à son père qu'il a peur de finir à Serpentard, Harry rassure son fils en lui disant que le Choixpeau Magique tiendra compte de ce qu'il ressent. Dans le train, il se lie d'amitié avec Scorpius Malefoy, dont le père était un grand ennemie d'enfance du père Potter.

Le Choixpeau magique indique à Albus dans quelle maison il sera et certaines amitiés prennent fin deviennent difficiles.

Ensuite la pièce de théâtre nous fait passer d'année en année jusqu'à la 4ème année, avec un ado rebelle ... Albus se rebelle contre son père et décide de réparer ses erreurs passées et sauver Cedric Digorry.

La partie I est consacrée à la recherche du moyen afin partir dans le passé. Dans la partie II, mini Potter partira dans le passé et ira sur quelques événements marquants afin de sauver Cédric jusqu'à ne plus ... (je ne dirai rien). Bref, trahison, enfant maudit, je vous laisse chercher duquel il s'agit ! Et pour finir Albus finit piégé quelque part.

Gros spoile : en fait nous assisterons au décès de RON !!















Non c'était une blague ! Ou pas

Pour les curieux : qui a repris les rôles sur scène ? Voici quelques images !

Harry Potter 

Ginny

Albus Severus Potter


Ron Weasley

Hermione Granger-Weasley

Rose Granger-Weasley

Drago Malefoy

Scorpius Malefoy


Note


16/20

J'ai beaucoup aimé l'histoire sous forme de pièce de théâtre mais je suis en manque de surprise, l'intrigue se devine bien trop vite. J'aurai aimé voir un peu plus le frère et la sœur d'Albus et en savoir plus sur la femme de Malefoy, notamment sur la malédiction. Ceci dit, j'ai beaucoup aimé le jeu Albus/Ron avec Hermione au Ministère.
Mais, ça m'a donné envie de découvrir la pièce, un jour peut-être !

Edit : Je pense qu'il est peut-être mieux de la voir que de la lire. Mais son prix reste assez élevé pour l'instant.

mercredi 2 novembre 2016

{ Doggy & Cie } # 73

Semaine # 73



Reprise en douceur du projet Doggy & Cie, je ne vous promets pas d'être assidue mais je vais essayer 
Voici Mademoiselle Pavlov, hommage à Ivan pour ses études sur le conditionnement, pour faire suite à Darwin ... le prochain animal aura un nom comme Konrad Lorenz.
Bref cette chipie a ouvert sa cage et est allée visiter la maison en se faisant un peu de sport en grimpant les escaliers. Et très proche de l'humain, vient courir vers lui pour se réfugier.

mardi 1 novembre 2016

Visites sur le blog # 30

Petite reprise du point sur les visites. Quelques contretemps de la rentrée, de recherche d'emploi (surtout ça) et des news pas glop.

Voici donc le top 10 des régions 
  1. Ile de France
  2. Rhône-Alpes
  3. Provence-Alpes-Cotes d'Azur
  4. Nord-Pas-de-Calais
  5. Basse Normandie
  6. Bourgogne
  7. Aquitaine - Poitou-Charentes
  8. Lorraine
  9. Pays de la Loire
  10. Centre & Languedoc-Roussillon

Et le top 5 dans le monde

  1. France
  2. Etats-Unis
  3. Canada
  4. Belgique
  5. Mexique


Et pour finir vos articles les plus lus en OCTOBRE

  1. Le coeur gros : mon chien est mort
  2. { DIY } Le collier d'allaitement/portage au crochet
  3. { Anniversaire } 2 ans de "bébé" Tortue
  4. { Lecture } # 11 Le journal de monsieur Chatastrophe de Chris Pascoe
  5. { Les Blogueuses s'en mêlent } L'endroit où ...

Êtes-vous dans le top 3 du mois ? Avez-vous un article préféré ?

mardi 25 octobre 2016

{ Les Blogueuses s'en mêlent } L'endroit où ...

Avec les Blogueuses s'en mêlent, le mois dernier nous devions parler d'un endroit, un endroit où ... vous savez quoi hein. Non évidement, vous ne savez pas, chacun est libre de l'interpréter comme il le souhaite.
D'ailleurs, Sarah nous présente où elle travaille, Maïté là où elle s'évade (et elle a raison), Stéphanie du blog Plume picoti nous parle de l'endroit où elle se consacre à ses moments blogging, Titisse parle de souvenirs et de moments forts avec l'endroit où elle a accueilli ses 3 enfants et Isa nous parle des endroits qu'elle aime dont un par dessus tout.

Quant à moi, maman fatiguée ces derniers temps mais ayant toujours une touche d'humour il y a un endroit que j'aime, mais j'aime cet endroit sous certaines conditions. Les WC, les toilettes, les chiottes ... je sais que ça peut paraître puéril pour le coup mais après un passé professionnel à devoir faire dehors par tous les temps où lorsqu'on a une envie pressante en course à pied ou sur une aire d'autoroute, voir dans le TGV (où au final je finis je termine avec un mal des transports) ... où ça pue ou pire les turcs, avec les courbatures ceux-là c'est le must et sans lumière, vas y vise dans le trou poulette. Bref, j'ai appris à apprécier cet endroit ... jusqu'à ce que je devienne maman.

Vivre à 4 dans une maison pour 1 WC c'est parfois à celui qui arrive le 1er qui a droit au Trône ! Mais quand le loustic pleure en criant "pipi" derrière la porte alors que tu te dis que tu déposerai bien ta pèche ... tu cèdes la place ... et là ça prend son temps ...

Sans oublié les petits doigts qui passent sous la porte pour dire "hey maman on reste connecté hein !" et les "tu fais quoi ?"

En parlant de connecter, il serait intéressant de mettre une prise dans cette pièce afin de recharger les smartphones. Nan mais c'est vrai, déjà qu'ils ne tiennent pas des masses, un peu la même autonomie que mon rouleau de PQ.

http://monwcjaponais.com/fonctions-des-wc-japonais/

Tant qu'à demander un peu de luxe dans cette pièce, une petite musique d'ambiance ne serait pas de trop. Des WC japonais seraient l'idéal, parfumés au lotus et au jasmin ! Et terminé la galère du PQ, ils lavent le cucul, a bas les irritations et les hémorroïdes (oups j'ai perdu des lecteurs ?).


Avec un siège chauffant, seule pièce de la maison non chauffée et en plus la lunette est froide au contact et pourquoi pas un petit massage. 
Si si ça existe !!

lundi 24 octobre 2016

Le coeur gros : mon chien est mort

 
Un mois, 1 mois que Darwin est décédé. Je n'ai pas souhaité en parler sur un billet rien qu'à lui jusqu'à présent. Peut-être par pudeur, par respect mais surtout parce qu'en parler ça fait encore mal. J'ai souhaité faire une partie de mon deuil loin du blog et revenir une fois psychologiquement prête. Darwin est la STAR du blog, ma petite étoile qui me donne un certain nombre de lecteur que je n'aurai jamais eu en tant que blog maman ou running ... Ma muse en photographie, moi qui avait démarré la photo autour des animaux et du paysage en souhaitant faire du reportage, il était toujours près de moi. Quand j'ai pris un virage en photo pour faire du mariage ou du portrait, Monsieur s'était imposé en prenant place sur le fond photo, poussant mes modèles ... ainsi est née la photographie de l'animal de compagnie dans mon petit studio montable et Darwin en fut la Mascotte.

Mon "toutou" s'est éteint le samedi 24 septembre au soir. Nous étions de sortie ce soir-là, en rentrant j'ai trouvé une atmosphère froide, relativement calme et il y avait cette odeur...
Mon petit gars s'est endormi dans un coin où l'on ne pouvait le voir en rentrant à la maison.

C'est un décès que j'attendais. Je remarquais l'état de Darwin se dégrader de jour en jour depuis le déménagement. D'une part avec ses crises d'épilepsie apparues si soudainement, je n'arrêtais pas de demander s'il y avait AVC ou autre que je n'avais pas vu et d'autre part, son arthrose devenue paralysante suite à ses crises d'épilepsie.

Je suis allée plusieurs fois voir la vétérinaire, inquiète, elle m'a toujours rassuré me disant que c'était des crises d'épilepsie. J'étais tellement intriguée que je me demandais s'il fallait faire passer des tests, des prises de sang ... mais nous avions le CRISAX* 
Vous allez peut-être penser que je rejette la faute sur la vétérinaire mais je pense que je suis la coupable, me disant que j'aurai du aller voir un autre, pour demander des examens ou qu'avais-je bien pu faire pour qu'il devienne ainsi tout d'un coup. J'essaie de me dire que les choses sont faites et que je ne reviendrai pas en arrière. La culpabilité est toujours là.

C'est d'abord avec soulagement que j'ai découvert son cadavre, me disant qu'à présent la souffrance était terminée pour lui et qu'il est enfin en paix.
Mais il fallait que je le touche, cette dernière caresse, je me suis effondrée. Il est parti tout seul, sans moi à ses côtés, je ne sais pas s'il a souffert, je n'ai pas eu le temps de lui faire une dernière caresse, de le rassurer ou de lui dire au revoir.

L'après-midi, étrangement, même s'il souffrait, je l'entendais couiner en descendant les escaliers, il m'avait réclamé un bain. Oui, Darwin adorait patauger et c'était un régal lorsque l'on partait à la plage autrefois.

Des animaux de compagnie, j'en ai eu beaucoup, j'ai même eu un chat qui a vécu jusqu'à 20-21 ans, que j'ai connu jusqu'à mes 19 ans, Moustique, des rats, des hamsters, d'autres chats ... j'ai eu de la peine en les perdant mais pas autant que cette fois-ci. 

Face à lui, j'essayais de me dire que ce n'était qu'un chien, pourquoi avais-je autant de chagrin  pour une bête ? Mais les larmes coulent toute seule. J'avais un réel amour pour Darwin, il était comme un membre de la famille, totalement intégré à notre foyer. Présent avant les enfants, me suivant dans mes voyages même en Martinique pendant 2 ans.

Je suis restée quelques heures avec lui pour lui dire adieu, dans cette atmosphère trop calme. Léon près de nous ... L'enveloppant ensuite dans sa polaire puis le mettant dans le garage afin que mon mari et mes fils ne le voient pas au petit matin. 

Darwin était un chien relativement bruyant. Ceux qui ont eu l'honneur de le rencontrer savent qu'il ronfle comme s'il sciait un arbre lorsqu'il dormait et lorsqu'il était réveillé ce sont des bruits "organiques", comme le dit si bien mon père, qu'il faisait constamment, à renifler quelque part ou juste pour attirer l'attention.

Et maintenant, c'est un silence ...

Je me rends compte que nous n'aurons plus nos petits rituels : les rations de croquettes, les bains, les massages et nos balades.

Nos balades, même souffrant et boitant, un chien toujours volontaire, prêt à marcher quelques kilomètres que ce soit en ville, en montagne ou à plage. Ces kilomètres je les ai réduits ces dernières semaines et parfois même il fallait le porter pour finir la promenade, mais c'était la truffe haute qu'il se laissait faire.

Les moments où je me calais sur mon canapé et où monsieur venait se lover contre moi sous la polaire, me donnant l'excuse de ne plus y bouger pour ne pas l'embêter.  C'est ronflant de plus en plus fort, nous forçant à augmenter le volume de la télévision ou de lui faire "chuuuut" lorsque l'on voulait faire une sieste. Il y avait aussi les petits pets sournois, discrets mais bien odorants qui nous faisaient fuir. Il nous regardait d'un air - mais pourquoi vous êtes partis, je ne faisais que partager mon amour.

Ce qui me manque et ce qui manquait ce soir-là, fut le moment des retrouvailles. Toujours près de la porte, assis, patte levée en attendant que je finisse de ranger mes courses, de m'occuper des enfants, qui à mon "bonjour" courait vers moi pour avoir sa caresse et son bisou. C'est le plus marquant tout ce mois, à le chercher du regard à chaque retour ...

Il n'était peut-être pas le chien le plus intelligent au monde, mais j'ai vu un chien progresser à une allure rapide. J'admets que le Dieu du Dé de Dinde y était pour quelque chose, rien que pour lui, Darwin exécutait des tours, comme notre dernier en date le "cache", doublant même Léon sur les petits parcours dans le jardin et en faisant toujours plus, histoire d'en avoir plus.
Dès qu'il me voyait sortir le réflex, il courait pour se mettre devant, adoptant sa pose, c'est-à-dire assis de profil, tournant ou pas la tête vers moi.

Le lendemain de son décès, après une nuit sans sommeil et les yeux bouffis, j'ai déposé Darwin chez le vétérinaire de garde. Il a désactivé sa puce et m'a préparé la facture pour l'incinération et je suis retournée dans ma voiture. J'ai eu la sensation de le perdre définitivement à ce moment là. La nouvelle étape douloureuse fut de récupérer ses cendres.

Les jours passent, ça fait moins mal mais la peine est encore là.

Mon chien n'aura vécu que 8 années mais j'espère lui avoir apporté 8 années de bonheur car lui c'est ce qu'il a fait. J'ai eu des moments de franches rigolades avec lui, il a su me faire honte aussi ... en soirée sex-toys par exemple, où nous étions toutes en cercle et lui s'est mis au milieu pour faire son déhanché "tac-tac" sur sa peluche. Il m'a fait peur plusieurs fois, j'ai du le mener chez le véto à minuit et un samedi à l'heure de la fermeture tout ça pour une langue coincé dans un jouet et l'autre fois pour une rencontre avec un crapaud qui lui avait donné une face de Casimodo.
Un voleur de chaussettes (j'en ai gardé des vidéos il me semble), un chien se prenant pour un chien-chat-cheval, ça doit être de ma faute à 3 mois je l'ai embarqué sur une course de chevaux en Normandie.
Il a su nous rendre dingue aussi, en faisant pipi sur le canapé et le lit lorsque j'avais repris le travail.
Faisait parler les gens dans la rue, comme les fois où une dame me disait que je me trompais qu'il ne s'agissait pas d'un boston terrier mais d'un carlin, quand on me demandait c'était quelle marque ou encore un dernier gros souvenir de Chamonix où 2 vieilles parlaient de lui se demandant s'il s'agissait d'un mâle ou d'une femelle et la deuxième dame disait à la première que monté comme il était ça sautait aux yeux qu'il s'agissait d'un mâle.

Je tiens à remercier tout le monde pour les messages que j'ai reçu en MP sur Facebook ou par SMS, ces petits messages chaleureux qui font du bien lorsque l'on a de la peine. J'ai remarqué que Darwin n'était pas qu'un simple chien à vos yeux et cela m'a touché.

"Les chiens ne sont pas toute notre vie mais ils rendent nos vies complètes."
Roger Caras


vendredi 21 octobre 2016

Projet 10/10

C'est avec beaucoup de retard que je participe au projet 10/10 d'octobre, et dans l'année aussi vous pouvez le dire ...

Je fais vite et on passe aux photos :)

Je fais mon articles sur les Tendancieuses de septembre

Tandis que je travaille je sens un regard posé sur moi

Catastrophe en série, l'écran est cassé et c'est pire actuellement puisqu'il a fallu qu'il tombe du canapé

Du retard dans les box pour certaines raisons, donc je les pointe

Un thé et ma Spiruline au passage

Je prépare mon prochain article avec la box fait son cinéma et Robert de Niro

Petit moment détente avec le livre emprunté à Belle Maman "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire"

A la base, une photo pour la box fait son cinéma avec le t-shirt porté, puis Léon est venu donc ...

Et j'ouvre discrètement la box de Nos Curieux Voyageurs et je tombe amoureuse des bijoux, surtout de la montre que je ne quitte plus


Et vous votre 10 octobre ?

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...