dimanche 15 octobre 2017

Nos abonnements à Max de l'école des loisirs 2017-2018 - ANIMAX

Suite à mon article de la semaine dernière, sur le notre abonnement KILIMAX pour Mister Tortue ... je vous parle, aujourd'hui, de notre abonnement à ANIMAX pour Mister Lézard.

Un abonnement qui concerne les enfants entre 7 et 9 ans, sachant que notre loustic est en CE1 et qu'il se débrouille assez aisément en lecture.
Comme précédemment, il s'agit d'un abonnement au prix de 39 € pour 8 livres. L'enfant recevra un livre par mois de novembre à juin.



Novembre
"Les aventures de Lester et Bob" d'Ole Könnecke
64 pages

Synopsis : Bob est un ours, Lester est un canard. Bob se tait, Lester parle à tort et à travers. Bob est un peu sauvage, Lester très populaire. Bob fait de très bons gâteaux, Lester le malin se débrouille pour les manger. Bref, ils sont les meilleurs amis du monde.

Décembre
"Trois petits contes" de Grégoire Solotareff et Nadja
120 pages

Synopsis : Le saviez-vous ? Le Père Noël a un frère jumeau très méchant. Un horrible rat oblige les souris à voler les jouets des enfants. Quand un chien dit NON, c'est qu'il y a de l'injustice dans l'air. Ces vérités nous sont révélées par ces contes pas si petits...

Janvier
"Les chaussures sont parties pour le week-end" de Catharina Valckx
96 pages

Synopsis : Une pendule qui parle, des danseurs en chaussettes, un vendeur de dinosaures âgés de 65 millions d'années, un garçon aux mains immenses, une sorcière sensible : voilà quelques-uns des personnages de ces trois piécettes fantaisistes, musicales et faciles à monter !

Février
"Joyeux anniversaire Chien Pourri !" de Colas Gutman et Marc Boutavant
80 pages
ça tombe bien, en février c'est également l'anniversaire de mon loustic

Synopsis : Pauvre Chien Pourri qui n'a jamais fêté son anniversaire ! Heureusement, son fidèle ami Chaplapla va l'aider à combler ce manque. Il reste à trouver le cadeau idéal. Et là, tout se complique. Car ce qui ferait plaisir à Chien Pourri, c'est de retrouver sa maman...

Mars
"La boîte rouge" de Carl Norac et Stéphane Poulin
36 pages

Synopsis : Le grand-père de Luna lui a confié une mission. De Kawawachikamah jusqu'à Montréal, elle doit transporter un colis précieux pour un ami malade. A cheval à travers la plaine, à pied à travers les forêts, Luna veut que son grand-père sorcier soit fier d'elle.

Avril
"Krol le fou" de Sigrid Baffert et Aurore Callias
80 pages

Synopsis : Un jour qu'Edgar contemplait tranquillement l'océan, un drôle d'oiseau s'est posé sur son banc et lui a demandé un service : l'aider à écrire un CV pour changer de métier. C'est fou ! Et on peut le dire, puisque Krol l'oiseau est justement un fou de Bassan.

Mai
"Le petit Réparateur d'insectes" de Nastasia Rugani et Charline Collette
72 pages
Mister Lézard a hâte de découvrir ce livre

Synopsis : Réparateur d'insectes ? Le métier se transmet de père en fils. Aussi, ce matin, c'est Noc qui succède à son retraité de père. A l'aide de son aiguille d'argent, il va recoudre une aile par-ci, une patte par-là. Le problème, c'est que Noc a très peur des insectes...

Juin
"Comment fabriquer son grand frère" d'Anaïs Vaugelade
64 pages
Ce livre aussi est en tête du top des découvertes lecture de l'année

Synopsis : Zuza n'a pas de grand frère. Alors elle décide de s'en bricoler un, à l'aide de ses amis et d'une encyclopédie. Squelette en bois, tendons en élastiques, muscles, cerveau, et du ketchup pour le sang... tout y passe ! Mais quand  le grand frère sera fini, comment le faire bouger ?

dimanche 8 octobre 2017

Nos abonnements à Max de l'école des loisirs 2017-2018 - KILIMAX

Après vous avoir proposez le coin littéraire des enfants et afin de laisser Mister Lézard parler de ses dernières lectures, nous nous sommes abonnés à l'école des loisirs cette année en passant par l'école. Et pour éviter toute crise de larmes, nous avons abonné Mister Tortue également.

Beaucoup d'entre vous connaissent, mais pour ceux qui ne connaissent pas, je vous fais un bref petit topos sur ce que l'on va recevoir. Avant de commencer, chaque mois, les enfants recevrons 8 livres, 1 par mois de novembre à juin. Et pour les parents curieux et accessoirement soucieux, il est possible de télécharger des dossiers pédagogiques pour chaque livre.

Commençons par le plus jeune, Mister Tortue, 4 ans en grande section de maternelle. Il se voit abonné à Kilimax, une formule pour les 5 à 7 ans. Pratique pour les loustics qui commencent à déchiffrer les livres, entre autre les "le-la-les-un-une..." et qui débutent en écriture. Ici, il aime son histoire le soir et gare à maman si elle oublie de lui dire qui est l'auteur se son livre. L'esprit rat de bibliothèque de génération en génération à la maison.



Novembre
"Henri est en retard" d'Adrien Albert 
36 pages

Synopsis : "Pour arriver à l'heure à son école chérie, avec des parents cloués au lit, il faut un Papi motard mais aussi beaucoup d'idées et d'audace. Ça tombe bien : il a tout ça, Henri !" 
Intérêt pédagogique : la notion du temps et de l'espace mais aussi découvrir de nouveaux animaux.

Décembre
"Blaise 3 en 1" de Claude Ponti
80 pages

Synopsis : "Blaise, le poussin masqué, adore inventer des jeux et déclencher des catastrophes rigolotes en bricolant, faire peur à ses amis poussins, et puis tout arranger. En voici trois exemples."
Intérêt pédagogique : calligraphie, notion du vent ...

Janvier
"Dessine-moi un petit prince" de Michel Van Zeveren
48 pages

Synopsis : "Dans sa classe, un autre mouton dessine trop bien les petits princes. Alors Petit Mouton se sent nul. Il ne sait pas dessiner. Enfin, c'est ce qu'il croit. Car il va trouver  son style ..."

Février
"Dragon chéri" d'Isabelle Bonameau
36 pages
et il ne s'agit pas de GOT ;)

Synopsis : "Léonie rêve de dompter les dragons, comme Tata Zaza l'exploratrice. Elle se voit déjà en train de voler, à cheval sur un dragon géant. Mais c'est un tout petit qu'elle rencontre..."

Mars
"Le poisson rouge de Nanami" de Yuichi Kasano
36 pages

Synopsis : "Nanami se pose beaucoup de questions avant d'accueillir son poisson rouge rien qu'à elle : où et comment est-il né ? Où vivait-il avant ? A-t-il toujours été de la même couleur ?"

Avril
"Le bain de Mammout" de Satomi Ichikawa
40 pages

Synopsis : "Tandis qu'Appos fait prendre son bain à Mammout l'éléphanteau sacré, la mousson se déchaîne, la rivière déborde ! Heureusement, ensemble, les deux enfants n'ont peur de rien..."

Mai
"Un enfant parfait" de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet
36 pages

Synopsis : "Ils ont voulu un enfant sage, poli, propre, intelligent... et ils l'ont acheté. Le problème, c'est que en grandissant cet enfant se met à vouloir des parents aussi parfaits que lui."

Juin
"Cambouis" de Geoffroy de Pennart
40 pages

Synopsis : "Cambouis, c'est Cendrillon en garçon. Enfin : en chien. Garagiste, as de la mécanique, il a un rêve fou : devenir choriste. Un jour, sa route croise celle de Lady Wawa, la rock-star..."

Parlons de ce qui fâche maintenant ;) le prix !! En passant par l'école, l'abonnement me revient à 38 € au lieu de 52 € en abonnement individuel. Une baisse de prix non négligeable quand on a 2 monstres qui adorent les livres et il ne faut surtout pas oublier les parents. Chaque livre doit avoir un prix à 10 € minimum.

La prochaine fois, je vous parle de la sélection pour mon grand.

Le mensuel du rat de bibliothèque 09-2017

C'est la rentrée, moins de temps pour lire, beaucoup de temps pour les enfants, les entretiens ... enfin bon c'est la rentrée.
 
  3 livres
  887 pages lues
Challenge sur l'année 7 652 / 20 001 pages
 
(Finalement je n'atteindrai pas mon projet)

Pour beaucoup, les chroniques sont sur le site de Livraddict, je viendrais corriger dès que j'aurai tapé mes propres chroniques sur le blog, suite aux partiels je serai à jour (bientôt !!)
Pour cela, cliquez sur le livre en question.
 
Au menu, au mois de septembre, 3 chroniques en Service Presse via SimPlement

Les chronique d'Utopia, tome 1 : Midgard, Le réveil de l'Avatar d'Arnaud J. Laplace
Top départ dans un monde post-apocalyptique avec la rencontre d'elfe, de vampire, d'orc avec une présence de magie.
Les autres tomes commencent à sortir.
http://izziedor.blogspot.fr/2017/09/lecture-35-les-chroniques-dutopia-tome.html
 
Voyage au pays de l'envie de Frédéric Marcou
Plusieurs nouvelles à découvrir nous menant à certaines réflexions sur nous.
http://izziedor.blogspot.fr/2017/09/lecture-36-voyage-au-pays-de-lenvie-de.html

Le troubadour de Souillac de Danièle Bélorguey
Pour les amoureux d'histoire, l'auteure reprend le Moyen-Age en créant une romance qui est également un récit initiatique.
 
http://izziedor.blogspot.fr/2017/09/lecture-37-le-troubadour-de-souillac-de.html

Et vous, qu'avez-vous lu ?

samedi 7 octobre 2017

{ Lecture } # 38 La clé d'Oriane de Leslie Héliade

"La clé d'Oriane"
Leslie Héliade
200 pages
(e-book)
Auto-édition


Synopsis

Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d'une rupture difficile en s'adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsque le héros sort de l'écran, le virtuel se mêle au réel, la fantasy à la science-fiction, et tout est bouleversé...


Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraîné dans une enquête haletante qui fait hurler de rire à chaque page !

 

Avis

Un nouvel Service Presse via le site SimPlement. Je suis agréablement surprise par les lectures que je découvre chaque semaine sur ce site, révélant de vrai pépites littéraires.
Aujourd'hui, je découvre notre auteure auto-éditée, Leslie Héliade, qui a su écrire son livre en me rendant totalement accroc. Les dialogues paraissent tellement vrais, on est loin du superficiel.


Notre héroïne se fait larguer d'une manière assez moche, il faut bien l'avouer. Addict aux jeux vidéos, aux jeux de rôle avec un look gothique du haut de ses 26 ans. Elle essaie d'oublier l'homme avec qui elle  était quelques années en allant vivre chez sa meilleure amie. Cette dernière,  Chloé, achète un jeu vidéo : Ultimaland 15, un jeu vidéo (je me répète) avec un visiocasque et les filles y jouent. L'auteure mêle avec brio réel et jeu en nous basculant l'un dans l'autre à sa guise.

Elles y rencontreront d'autres joueurs, dont l'avatar Serrure, un voleur qui intrigue beaucoup Oriane. En effet, les effets et les mimiques semblent réels dans le jeu. Mais, il disparait du jeu pour apparaitre auprès d'Oriane dans la vie réelle. Entre folie et réalité, notre héroïne cherchera la vérité. Elle entrera dans les locaux de l'entreprise du jeu : Softenix, mentionnant qu'elle souhaite faire une BD (notons qu'elle est dessinatrice) sur le jeu et apprendra beaucoup à propos de Serrure, qu'elle fera tout pour aider à revenir d'où il vient. Leslie arrive à me surprendre au fur et à mesure des pages en allant même dans la simple réflexion de notre conscient.



Un très grand merci à Leslie pour sa confiance. Je ne pensais pas accrocher à son livre et en une journée il fut dévoré. Je peine même à dire que j'ai envie de reprendre les jeux vidéos mais je n'ai pas le temps. Bref ! Un régal, je lui ai d'ailleurs mis la note de 20/20 sur livraddict, sachant que je ne mets jamais cette note.

Donc, bien qu'il soit un Service Presse, je vous donne un avis bien réel ! Il est à lire, surtout pour les gamers ;)

vendredi 29 septembre 2017

{ Lecture } # 37 Le troubadour de Souillac de Danièle Bélorguey

"Le troubadour de Souillac"
Danièle Bélorguey
250 pages
(e-book)

Synopsis

Amours, violences, barbarie, bienvenue au moyen-âge !

Guiraut est fils de serfs, né dans la baille du château de Souillac, le même jour que Guilhem, l’unique héritier du comte Geoffroy de Castilliane. Arraché dès sa naissance à ses humbles parents, Guiraut est élevé avec le jeune seigneur dont il devient l’inséparable ami. Ignorant tout de ses origines, il reçoit la même éducation que Guilhem et partage avec lui la tendresse de la comtesse, la mélancolique Ermangarde, qui lui offre sa première viole.

A deux pas des amours bestiales du terrible comte Geoffroy, son talent de poète s’épanouit comme sa beauté. Il décide de consacrer sa vie aux vers et à l’amour courtois... mais il a déjà croisé le chemin d’une jeune serve, la belle et fougueuse Aurore…

Dans le monde violent et contrasté du XIIe siècle, cette histoire d’amour et de mort se déroule inexorablement, sur fond d’hérésie cathare, de beuveries et de sainteté, de rapines, de meurtres et de viols. Des rives de la Dordogne à la Cour d’Aliénor d’Aquitaine, de la ville de Limoges aux forêts de Corrèze, Guiraut le troubadour marche vers son tragique destin.

 

Avis

Un dernier Service Presse via SimPlement Pro pour ce mois de septembre. Je remercie Danièle Bélorguey et Patrick Ferrer pour la transmission de l'ebook.
Un roman rapide à lire, on se plonge dedans rapidement et on a du mal à le quitter. Nous découvrons l'histoire de Guiraut, l'ami fidèle de Guilhem, dont il est son compagnon d'enfance. 2 mondes s'affrontent et se croisent sans cesse. Celui des riches et des pauvres, de la douceur et de la bestialité, de l'homme et de la femme, de l'ignorance et connaître les secrets. Avec le comte de Castillane, l'homme rustre qui banalise le viol. Sa femme est totalement différente, douce, gentille et amoureuse de la musique. A 16 ans, elle a son fils Guilhem, qui au moment de sa naissance aura un nouveau né comme compagnon, celui-ci arraché de son foyer par le comte dès sa naissance.

En grandissant, les amis découvrent l'amour et la jalousie. Un amour interdit se créera. Le lecteur est au courant de tout mais les protagonistes n'en savent rien.
Guilhem est comme sa mère, il s'intéresse également à la poésie que son père considère comme faible.

Aurore, une jeune fille, puis femme, qui sera la cause de dispute des jeunes garçons, est fille de serfs. Souhaitant venger ses parents et des hommes qui violent les femmes, elle les rendra fous.

La comtesse, grande sensible à la poésie se fera séduire par un des troubadours, un amour interdit à nouveau. Ceci dit le comte se permet de voir d'autres femmes alors pourquoi n'en fera t'elle pas autant. Douce et fidèle croyante se laissera t-elle tenter ?

Guilhem tombe amoureux d'une jeune cathare tandis que Guiraut subit les conséquences de son amour. S'ensuit un départ à la cour royale à Paris avec la reine Aliénor qui trahira "la cause sacrée de l'amour courtois" (chapitre 5 : Paris et la folle reine des troubadours). Et la quête de Guiraut pour retrouver son ami Guilhem et son amour perdu qui le ronge.


A la fois romance historique et récit initiatique, l'auteur mène une histoire autour d'un personnage principal tout en abordant les autres. Chaque personnage apprendra sur lui-même en traversant divers obstacles. Ce roman a su me réconcilier avec les romans historiques français, en effet, je lis plus d'outre-Manche. Danièle Bélorguey est quelqu'un de très impliquée dans les sujets historiques. Notons qu'elle est romancière mais surtout une historienne spécialiste de folklore médiéval et de croyances anciennes.
Un roman qui nous permet de prendre conscience de la place de la femme à cette époque mais aussi les devoirs de l'homme et les amours interdits.
Je recommande ce livre, il se lit facilement, le langage est adapté pour les non historiens donc très abordable.

samedi 16 septembre 2017

{ Lecture } # 36 Voyage au pays de l'envie de Frédéric Marcou

"Voyage au pays de l'envie"
Frédéric Marcou
  40 pages - Éditions Atramenta
(e-book) 

Synopsis

Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.

 

Avis

Cinq nouvelles composent ce recueil. Le livre a été écrit sur une période 6 ans (2005-2011). Des nouvelles fantastiques mais pas que ... En effet, nous ressentons une sorte de leçon de vie. La deuxième nouvelle, celle qui m'a le plus marqué, "Damnation", me donne envie d'en savoir plus. Du moins j'aurai aimé connaître cette histoire en version de roman. Dans cette nouvelle, un homme pousse un chariot en enfer, chaque jour ... il se dit que s'il est là c'est parce qu'il a fait quelque chose de mal. Mais un jour, il s'évanouit et voit là une raison de fuir. Ici, j'en viens à me demander après lecture si ça se passe bien en enfer ou si cela se passe plus en institut psychiatrique avec un rapport tourments/folie. Ou est-ce ma propre interprétation avec mes cours de psycho ?

La première nouvelle "Il ne vous reste plus qu'à signer" est une nouvelle magnifique, l'auteur annonce sa mort et sa réincarnation. Cela en vient à se questionner soi-même sur ce sujet et le bouddhisme.

Dans les autres nouvelles, nous aurons droit à de la magie dans "Rêve impromptu" mais attention quand la politique persécute les personnes pratiquant la magie. Rappelant une période de traque et de chasse aux sorcières, ça se passe à notre époque. Si Frédéric souhaite un jour le développer en roman, je serai la première à vouloir le lire car je suis sur ma faim.

Mais aussi à de l'histoire avec "Homo sapiens sapiens neandertalis", avec une anthropologue qui fait une découverte sur un néandertalien mais cette découverte fuitera t-elle ?

Enfin, pour la dernière nouvelle, l'auteur nous fait découvrir "une autre forme de mort", en effet, l'on meurt en perdant un corps astral, puis un autre ... jusqu'à ce que tout s'échappe.


 
Je remercie Frédéric Marcou pour sa confiance en m'envoyant son livre sur SimPlement Pro. Une lecture rapide, 40 pages, ça passe très vite. Ces nouvelles peuvent être lues également par de jeunes adultes et adolescents.

vendredi 15 septembre 2017

{ Lecture } # 35 Les Chroniques d'Utopia, tome 1 : Midgard, Le réveil de l'Avatar d'Arnaud J. Laplace

"Les Chroniques d'Utopia, tome 1 : Midgard, Le réveil de l'Avatar"(2016)
Arnaud J. Laplace
597 pages
(e-book) 

 

Synopsis

700 ans après un Cataclysme qui changera complètement notre Monde, nous suivons les périples du jeune Alzâck Hawk, habitant de la Ligue puis kidnappé par l'Empire, amnésique depuis ses 2 ans. Ce garçon de 14 ans sort de l'ordinaire : alors que les Humains ont acquis la magie dans ce futur, il est le seul à ne pas en avoir. Cependant craint et respecté de tous, il est le meilleur Stratège d'Utopia.
Alors qu'il œuvre, épaulé par ses amis, dans le but d'accomplir son rêve et de voguer sur son propre navire astral malgré son mal des transports, plusieurs événements viennent bousculer les tensions entre les trois factions d'Utopia et menacent la paix pourtant déjà si fragile. Alzâck s'éveille alors en tant qu'Avatar, surpuissant et mystérieux, alors qu'à l'Empire, ces êtres sont mal vus et bannis depuis des années.
Depuis l'antiquité, l'Homme n'a fait qu'erreur sur erreur. Les Dieux des anciennes mythologies se réveillent. Vont-ils une bonne fois pour toutes punir l'être Humain, ou un espoir est encore possible... ?

 

Avis

Suite à un service presse, Arnaud J. Laplace m'a proposé de découvrir le 1er tome d'une saga de 10 livres sur les Chroniques d'Utopia. Arnaud est un jeune homme d'à peine 20 ans, jeune auteur donc que l'on peut découvrir à travers son personnage principal.

Après une mise en place du scénario et une présentation du monde, l'auteur ajoute des cartes et des schéma dans son livre, le scénario démarre fort. 
Les illustrations sont signées par Noëlie Dayma.
Notre héros, Alzâck, ne sait pas qui il est réellement. Il sait juste qu'il est un très grand stratège et qui plus est le plus grand stratège du à son jeune âge. L'auteur nous peint les portraits de chaque personnage avec brio, bien que nous avons un bon nombre de personnage, je ne me suis pas emmêlée les pinceaux. Nous découvrons par ailleurs plusieurs espèces de personnages, des orcs, des elfes, des gobelins, des nains. De quoi nourrir avec passion les amoureux de la fantasy. Mais nous avons aussi un cyborg et des vampires, ce qui étend bien au-delà notre imagination en mêlant divers univers en un. Il y aura des navires, des pirates mais non sur l'eau. Des navires qui se déplacent dans les airs et voguent d'îlots suspendus à un autre.

En reprenant Alzâck, c'est une personnalité complexe, il a un coup d'avance sur tout le monde et est arrogant, beaucoup le déteste pour ça et même pour moi en tant que lectrice, j'en arrive à moins l'apprécier. Ceci dit, en avançant dans l'histoire, j'ai appris à le découvrir et voir son côté double. Jouant sur la dualité qui est en chacun de nous, l'auteur nous montre 2 Alzâck qui mèneront la bataille face aux démons.

Les amis d'Alzâck sont très importants également, il en découvre de nouveaux tout en progressant dans le scénario. 

Merci à Arnaud de m'avoir proposé son livre. Je ne pensais pas m'y attacher mais finalement la fin de tome 1 montre que j'ai un fort taux d’additivité puisque je veux savoir ce qu'il va se passer ensuite.
La lecture est rapide et fluide. Ceci dit, j'ai eu un peu de mal à démarrer et passer d'un chapitre à l'autre en me demandant ce qu'il s'était passé. Une fois que j'ai compris le style de l'auteur, j'ai pu me plonger dans une lecture sans ennui.

J'aime beaucoup le travail personnel que l'auteur a pu faire sur les différents mythes pour élaborer son livre. J'ai hâte de découvrir le tome 2 afin de le suivre.

jeudi 31 août 2017

Beerz - la cave à bières de Cherbourg

Dans les contrées normandes se trouve une cave à bières, Beerz. Vous pouvez la trouver dans le centre-ville de Cherbourg.

Christèle tient cette boutique ayant des airs de salon de thé, pour les amoureux du houblon.


Si je fais référence au salon de thé c'est tout simplement qu'il ne s'agit pas seulement d'une cave à bières où l'on vient acheter quelques bières. En effet, il est possible d'y consommer sur place quelques spécialités. Bien sûr, nous pouvons aussi y consommer du thé, du café ou encore quelques jus de fruits.


La patronne propose une vingtaine de bières en bouteille et 2 pressions à la carte pour les dégustations sur place. Et pour ceux qui aiment boire et manger en même temps, il est possible de "grignoter" avec des spécialités fromagères de la Cave à Fromage, un commerce de proximité mais aussi un choix de charcuterie venant de chez le boucher. Autant appuyer sur le fait que Beerz privilégie le local.

Et pour les amoureux du livre, comme moi, Christèle propose quelques livres en boutique, bien entendu autour de la bière.


En cave, la chef a 260 références de bières à nous proposer avec une quarantaine de style. Il y aura des bières de table, des noires et bien d'autres encore.


De plus, il y a des animations certains soirs. Les réservations se font directement dans le commerce mais les dates sont visibles sur la page facebook de Beerz. Ces animations sont des dégustations afin de découvrir de style de plusieurs bières avec un travail de dégustation (goûts et senteurs).

Les prochaines auront lieu :
  • Le 26 septembre : avec la dégustation de 5 styles de bière
  • Le 25 octobre : avec cette fois-ci la dégustation de 5 bières et de 5 fromages avec du pain.

mercredi 30 août 2017

{ Lecture } # 34 L'homme de l'ombre d'Elen Brig Koridwen

"L'homme de l'ombre"(2016)
  33 pages
(e-book) Auto-édition (2016)

 

Synopsis

Depuis quelque temps, un homme observe Marianne. Il la guette, il la suit, il semble l'évaluer.
Un beau jour, elle se décide à lui voler dans les plumes : pour qui se prend-il, à la fin ?
Mais Janus exerce un métier pas comme les autres.
Et c'est ainsi que commence une incroyable aventure, de celles qu'on dévore dans les livres sans y croire un seul instant...

 

Avis

Elen Brig Koridwen nous fait découvrir le terme d'aperibook, on ne parle pas d'apericub mais bien d'un livre pour mettre en appétit. Courte nouvelle de 33 pages sur ce qui sera une romance. Parodiant les romans d'espionnages de surcroit, qui dit homme de l'ombre voit bien l'homme mystérieux, qui agit dans le secret, la ruse ... mais est-ce qu'un espion dévoilerait son métier à la première venue ?
Pour ne rien dire, car c'est à découvrir, Elen nous partage une histoire captivante sur laquelle on n'a pas le temps de s'ennuyer, sans "chichi". Le tout avec une pincée parisienne.

Une mise en bouche plutôt réussie. Appréciant avant tout la comédie et les parodies, j'ai été agréablement surprise par la nouvelle. Bien qu'elle soit très courte, je reste sur ma faim, ceci dit elle nous permet de la dévorer d'une seule traite et libre à nous d'imaginer la suite.

Je remercie l'auteure de m'avoir proposé le commentaire de son livre.

mardi 29 août 2017

Le mensuel du rat de bibliothèque 08-2017

C'est l'été, ça bouquine ! J'ai peut-être été un peu trop gourmande dans le challenge
 
7 livres
  1 334 pages lues
Challenge sur l'année 6 765 / 20 001 pages

Pour beaucoup, les chroniques sont sur le site de Livraddict, je viendrais corriger dès que j'aurai tapé mes propres chroniques sur le blog, suite aux partiels je serai à jour (bientôt !!)
Pour cela, cliquez sur le livre en question.
 
Au menu, au mois d'août, 2 auto-éditions 

Orage à l'Oyat des Dunes d'Isabelle Bergi
Avec un air de vacances, Isabelle Bergi nous transporte en Bretagne.
http://izziedor.blogspot.fr/2017/08/lecture-31-orage-loyat-des-dunes.html

L'homme de l'ombre d'Elen Brig Koridwen
Une courte romance jouant sur la parodie de roman d'espionnage.  Une nouvelle faisant guise d'apéritif.

Mais aussi des livres de psychologie/histoire
 
Histoire des gauchers : des gens à l'envers de Pierre-Michel Bertrand
Non pas pour comprendre les gauchers comme étant des personnes différentes des droitiers mais afin de savoir comment ils ont été traité à diverses époques.
http://izziedor.blogspot.fr/2017/08/lecture-32-histoire-des-gauchers-des.html
 
Pour une enfance heureuse de Dr Catherine Gueguen
Mise en avant des neurosciences pour comprendre notre enfant ou l'enfant en général pour les professionnels de l'enfance.
http://izziedor.blogspot.fr/2017/08/lecture-33-pour-une-enfance-heureuse-de.html
 
Et pour finir, dans mon projet d'écriture, je cherche à évoluer
 
Ateliers d'écriture pour la formation d'adultes d'Alain Héril & Dominique Mégrier
Pas mal d'exercices pour s'entrainer à écrire avec des reprises de textes, travailler sur des rêves et bien d'autres encore

 


L'envie d'écrire : oser l'aventure des mots de Marie-Christine Guillon
 

Savoir écrire un livre, un rapport, un mémoire... de Charles Maccio
Plein de petits outils pour se lancer dans un mémoire ou un livre ... 

Et vous, qu'avez-vous lu ?

dimanche 27 août 2017

{ Lecture } # 33 Pour une enfance heureuse de Dr Catherine Gueguen

"Pour une enfance heureuse : Repenser l'éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau"(février 2014)
Dr Catherine Gueguen
  268 pages
Éditions Pocket (2016)

 

Synopsis

Les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins de l'enfant. Elles démontrent qu'une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d'évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.
Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes et propose des conseils éducatifs pour les parents et les professionnels. Un véritable plaidoyer en faveur d'une éducation bienveillante qui remet en cause nombre d'idées reçues.

 

Avis

J'ai découvert Catherine Gueguen en regardant des vidéos de Céline Alvarez. Une pédiatre spécialisée dans le soutien à la parentalité mettant en avant les neurosciences. Nous y découvrirons les différentes parties du cerveau qui permettent de mettre en jeu les capacités émotives et cognitives de l'enfant. Bien entendu, on aura un focus sur l'amygdale, la "plaque tournante des émotions et des relations sociales". C'est également le lieu où se retrouve notre peur faisant tout ressortir de façon inconsciente, si je ne dis pas de bêtise.
Nous aurons, également, l'hippocampe, lieu qui tri et transforme les informations dans la MLT  = Mémoire à Long Terme. Lieu où se fabrique des neurones en permanence, toute notre vie et s'il y a du stress, il y a risque de destructions de neurones à cause du cortisol.

Bref, tout ça pour en venir au fait qu'il va falloir favoriser une éducation différente avec l'enfant. La petite fessée qui ne fait pas de mal (dixit certaines personnes) peut avoir de gros impacts sur le cerveau en développement. L'enfant a un cerveau immature, en perpétuel évolution. Tout n'est pas connecté, il a du mal à contrôler ses émotions et cela dure jusqu'à la fin de l'adolescence ... voir même jusqu'à 30 ans.

Bien entendu, on ne parle pas que de la remise en cause de la fessée mais aussi des paroles. Il faut faire attention aux mots. Je sais bien qu'en tant que parent on peut rapidement perdre patience, de part notre fatigue. Avoir un enfant n'est pas de tout repos. Mais aussi, de par l'éducation qu'on a pu recevoir. On va se dire qu'on n'a pas mal tourné et donc justifier certains actes. 

L'auteure nous parle aussi des hormones du bien-être, qui sont bien plus puissantes que n'importe quel anxiolytique (et en tant que préparatrice en pharmacie, je peux vous dire que j'en ai délivré un paquet, des anxiolytiques pas des hormones hein). Enfin, ces molécules s'appellent ocytocine (qui n'est pas réservée qu'aux femmes), cette hormone de l'amour, endorphine et sérotonine.



Pour conclure, mettre un terme à la VEO (Violence Éducative Ordinaire) permettra d'obtenir des adultes moins agressifs, limitant le narcissisme, les personnalités borderlines, les parano, dépressifs ... les alcooliques, les cocaïnomanes ...
Sans tomber dans une éducation laxiste, il faut être le guide de son enfant sans faire pression de pouvoir sur lui. Pour citer Catherine Gueguen "le respect ne s'obtient jamais par la peur et la soumission".
Ce livre est à mettre entre toutes les mains, que ce soit les parents, grands-parents, oncle/tante mais surtout les professionnels de l'enfance. Je ne remets pas en question vos compétences mais pour "éduquer" un enfant, il faut connaître son rythme biologique.

dimanche 20 août 2017

{ Lecture } # 32 Histoire des gauchers : des gens à l'envers de Pierre-Michel Bertrand

"Histoire des gauchers : des gens à l'envers"(2001)
Pierre-Michel Bertrand
  256 pages
Éditions Imago (2008)

 

Synopsis

«Les gauchers sont des gens qui ne peuvent rien faire de droit, des gens à l'envers dont on se demande s'il s'agit vraiment de gens.» Ce jugement implacable de Quevedo reflète bien ce que durent subir les gauchers au cours des siècles. S'appuyant sur des documents surprenants, Pierre-Michel Bertrand étudie les diverses réactions que les adeptes de la «mauvaise main» suscitèrent dans notre civilisation occidentale, de l'Antiquité à nos jours, et montre que les «senestriers» rencontrèrent, selon les époques, hostilité, tolérance ou admiration. Individus maléfiques ou dégénérés, malappris ou délinquants passibles de la plus sévère répression sociale, mais aussi êtres d'exception, les gauchers n'ont jamais laissé indifférent. Aujourd'hui les gauchers jouissent d'une totale reconnaissance de leur singularité : cette récente émancipation constitue sans doute l'ultime péripétie de leur étrange et riche histoire.

 

Avis et résumé

 

Un livre relatant l'histoire du gaucher dans quelques pays. Je ne suis pas gauchère mais lors de mon stage en école maternelle j'ai été surprise du nombre de gauchers dans la classe. Les instituteurs pensant qu'il n'y en avait que 3 ou 4, il y en avait en réalité 7 sur les 30 élèves. Ne sachant pas si c'est un facteur héréditaire, je me lance dans mes petites recherches de mon côté. 
Personnellement, j'ai 2 gauchers à la maison, Michel et mon fils ainé. J'avoue avoir eu un petit penchant sur la question gauchère lorsque je me suis cassé la clavicule droite. Il a fallu lors de ma classe de 3ème continuer à écrire mes cours et faire les interro ... j'ai essayé la main gauche mais il fut long d'écrire avec elle et entendre les profs râler fut marquant.
Le livre n'apporte pas de réponse du côté des neurosciences mais une idée de ce qu'on pu subir les gauchers à diverses époques. L'âge d'or du gaucher reste le Moyen-Age, ils avaient d'ailleurs leurs outils pour travailler ... quand on imagine aujourd'hui la galère que c'est pour trouver un ouvre-boite pour gaucher et les prix qui diffèrent pour les ciseaux, stylos ou encore souris pour ordinateur ...
Ceci dit, certains grands Hommes étaient gauchers, Léonard de Vinci, Obama ... Benjamin Franklin (?) avec sa Pétition de la main gauche à ceux qui sont chargés d'élever des enfants.

Enfin bref, un livre partagé en 4 parties :
  1. La bonne main et la mauvaise main : pourquoi la main droite est-elle la bonne main ? L'auteur, qui est historien, spécialisé dans l'histoire de l'art, nous indique également la signification de droite et gauche dans différentes langues et nous remarquons que gauche est bien négatif. En anglais, left signifie aussi "délaissé" alors que right signifie "droit" dans le sens moral. En allemand, die linke (la gauche) veut dire maladroit, devenir faible alors que recht (droit) veut dire juste, convenable ... das recht est la raison, justice. Rechtschreibung, littéralement est la droite écriture se traduit par orthographe. Vient ensuite que gauche en latin est sinister, l'auteur rappelle la dualité dans laquelle le monde a longtemps vécu (et encore aujourd'hui) entre le nord et le sud ... oui le nord est sinistre (plus d'obscurité). Puis vient les préjugés religieux.
  2. Les gauchers méprisés : d'après certains scientifiques la gaucherie était une anomalie anatomique qui touchent plus les criminels, les femmes ou les épileptiques (Cesare Lombroso). Fut encore la faute de la mère qui portait son enfant sur le bras gauche. Charles Darwin a eu un fils gauchers et annoncera "Nul doute que cette disposition est héréditaire, son grand-père, sa mère et l'un de ses frères la partagent avec lui" (p.73). En France, dès 1860, il y aura une lutte contre la gaucherie avec l'école, l'école devient obligatoire dès 1882. L'analphabétisation sera le refuge de la gaucherie. Nous retrouverons beaucoup de gauchers contrariés, avec des actions coercitives, donnant des troubles du langage, de la vision ou encore psychologiques et intellectuels.
  3. Les gauchers tolérés : L'âge d'or au moyen-âge avant la mise en place des règles de civilité. On retrouve plus facilement des gauchers dans les campagnes car pas d'éducation. Certains auteurs défendront la cause gauchère, allant même jusqu'à prôner l'ambidextrie, Rousseau, Diderot, Duchesne... En France, il faudra attendre la 1ère Guerre Mondiale pour remettre en avant la main gauche, avec les combattants ayant perdu leur main droite et qui auront des rééducations pour apprendre à se servir de la main gauche.
  4. Les gauchers admirés : On admirera l'habileté que les gauchers auront à faire l'écriture miroir, d'écrire avec les 2 mains, qu'ils étaient des adversaires redoutés. Puis, les gauchers ont eu la réputation comme étant des génies et donc redoutés.



Un livre très bien écrit, c'est fluide et la lecture est rapide. On prend plaisir à découvrir le gaucher dans l'histoire. Certaines idées sont encore  bien ancrées dans notre société actuelle.

Finalement, sommes nous droitier/gaucher génétiquement ? Par imitation de nos parents ? Ou encore pour une autre raison ?

jeudi 10 août 2017

{ Rentrée Littéraire Septembre 2017 } Mes 5 sélections

C'est en lisant l'article d'Amélia sur son blog que j'ai eu envie de partager ma petite liste de choix sur la prochaine rentrée littéraire.

Pour faire simple, je n'ai choisi que 5 livres parmi toutes les prochaines sorties ... ceux dont les couvertures me donnent envie de les dévorer ou tout simplement pour les thèmes abordés : piraterie, roman historique ...



Une colonne de feu

de Ken Follet
Éditions Robert Laffont
928 pages
 
Sortie : 14 septembre 2017

Je ne sais pas si vous le savez mais j'adooore les romans historiques, surtout quand ceux-ci concernent l'Angleterre pendant la période des Tudor. Par l'auteur des "Piliers de la terre" et d'"Un monde sans fin" nous partons en 1558 alors qu'Elisabeth Tudor devient reine d'Angleterre. Reine protestante faisant suite à une reine catholique. Marie, reine d'Ecosse, également proclamée souveraine d'Angleterre attend le bon moment afin de se débarrasser d'Elisabeth. Un roman historique avec des jeux d'espionnage entre 2 couronnes, 2 religions.





Trois baisers

de Katherine Pancol
Éditions Albin Michel

Sortie : 4 octobre 2017

Résumé :
« Trois baisers, Trois baisers et l'homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s'affolent, il voit mille lucioles, des pains d'épices, des incendies... »
Ils sont de retour, tous les personnages chers à Katherine Pancol et à ses lecteurs. Et ça crépite ! Les histoires se nouent, s'emmêlent, se tendent, éclatent, repartent. On craint le pire, on espère, on respire, on retient son souffle jusqu'à la dernière ligne.
Des rencontres, des espoirs, des trahisons, des soupçons, des idylles qui surgissent sans prévenir. Et des baisers qui vont se poser là où on ne les attendait pas. Les vies sont chamboulées. Il faut tout recommencer. Ou tout remettre d'aplomb. On ne sait plus très bien. On n'est plus sur de rien.
Chacun s'embarque dans de nouvelles aventures. Certains révèleront leur côté obscur, d'autres verront leur destin scellé, tous auront le coeur battant.
« Partons dans un baiser pour un monde inconnu. » disait Alfred de Musset.
Ce livre est un voyage
 
 
 

Sucre noir

de Miguel Bonnefoy
Éditions Rivages
 
Sortie : 16 août 2017

Résumé :
Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons.  Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.   Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose  somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices. 
 
 

Les sans Dieu

de Virginie Caillé-Bastide
Éditions : Heloise Ormesson
 
Sortie : 24 août 2017

Résumé :
Dans ce roman de pirates, placé sous le signe de la vengeance, les tempêtes qui agitent les âmes sont bien plus redoutables que celles qui déchirent les voiles. Entre flibuste et duel spirituel, Le Sans Dieu flamboie comme un soleil noir. 
 
 
 
 


Les crayons de couleurs

de Jean-Gabriel Causse
Editions : Flammarion
 
Sortie : 13 septembre 2017
 
Résumé :
Du jour au lendemain, les couleurs disparaissent. Dans ce nouveau monde en noir et blanc, un drôle de duo se met en tête de sauver l’humanité de la dépression en partant à leur recherche. Lui, c’est Arthur, employé dans une fabrique de crayons de couleur, aussi paumé que séduisant. Elle, c’est Charlotte, aveugle de naissance et scientifique spécialiste de ces mêmes couleurs qu’elle n’a jamais vues. À leurs côtés, une petite fille au don mystérieux, un chauffeur de taxi new-yorkais, les résidents d’une maison de retraite qui ressemble à une colonie de vacances. À leurs trousses, une bande de bras cassés au service d’une triade chinoise… Avec ce roman ludique et enrichissant, vous ne verrez plus jamais les couleurs de la même façon.  

 
 
 
 
 
 
 
Et vous quelles sont vos préférences pour cette rentrée ?

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...